in

Boyard Land : résumé de l’épisode 1 du 21 décembre

Vous avez raté le premier épisode de Boyard Land ? Voici un résumé du premier épisode diffusé sur France 2…

Que vous m’avez manqué ? Ca fait pratiquement 4 mois qu’on ne s’était plus parlé ! Mais ici, Fort Boyard reste au chaud durant l’hiver. Cette fois-ci, place au tant attendu lancement de Boyard Land, le premier spin-off “officiel” du plus célèbre des jeux d’aventures. Oui, parce qu’il y a déjà eu La Piste de Xapatan et Les Forges du Désert par le passé, mais c’est une autre histoire…

Dans l’histoire, Willy Rovelli, le chef cuistot du Fort, rouvre Boyard Land, un parc d’attractions laissé à l’abandon par le père Fouras il y a fort longtemps. Devenu son directeur, le voilà entouré d’une pléiade de personnages avec des jeux de mots à base de Passe. Monsieur Moustache et Madame Barbe, les hommes forts, Pass’ Ivite (alias Passe-Muraille) et Passe LaSeconde (les conducteurs de la Boyard Mobile, Double Passe (des jumelles style cabaret burlesque), Passe Nullepart (2m35 le mec !), Pass’ Idrôle (clown aux airs de Grippe-Sou du film Ca), Passe Moilesucre (car Passe-Partout devait être occupé, je suppose…),…

Une nouvelle mécanique

Nouveauté de ce Boyard Land : il ne s’agit plus d’une équipe de six candidats, mais deux équipes de quatres participants qui s’affrontent. Une mécanique qui n’avait plus servi depuis 2010, pire score d’audience de l’histoire de Fort Boyard…

Dans l’équipe Rouge, nous retrouvons donc le duo Vitaa et Slimane, la chanteuse Amel Bent, ainsi que Mickaël Miro. Dans l’équipe Rouge, nous découvrons les humoristes Jarry, Ariane Brodier et Christelle Chollet, ainsi que le nageur Frédérick Bousquet.

Autre différence : chaque équipe démarre avec 100 Boyards, chaque épreuve coûte entre 0 et 10 Boyards, et chaque victoire (hors finale) rapporte entre 20 et 30 Boyards.

Pour chaque épreuve, la règle est expliquée par une cassette vidéo du père Fouras. Avec la présence d’Olivier Minne, cela ne laisse plus beaucoup de place pour notre directeur…

Les premières épreuves

Dès le début, l’équipe Blanche marque le pas sur la Rouge. Jarry et Ariane ramassent rapidement l’ours en peluche à 30 Boyards dans le duel des Chaises Volante (face à Slimane et Amel). Juste après, c’est ce même Jarry qui triomphera dans la maison des Clowns, un mélange entre La Maison de Poupées et la Menotte de Fort Boyard. De l’autre côté, les Rouges perdront 10 Boyards de plus au Boyard Coaster, un jeu de sauts semblable à la Chaise Instable. Boyard Land n’a pas encore commencé, et déjà 50 Boyards d’écart séparent nos participants (130 à 80).

Particularité intéressante : lors des épreuves individuelles, les candidats peuvent choisir entre un ticket classique (à 5 Boyards) ou un ticket premium (à 10 Boyards) pour obtenir du temps ou un avantage supplémentaire. Une idée bonne, il faut l’avouer.

La Fée Roni

boyard land

L’émission nous introduit alors un background à l’histoire. En ouvrant Boyard Land, le Père Fouras tombe amoureux de la fée du lac, la Fée Roni. Mais l’amour entre un humain et une fée étant impossible, l’homme fermera son parc, la mort dans l’âme.

Mais si l’histoire évoque une personnage ressemblant à la fée Clochette, nous décrouvrons dans la réalité le nouveau one-woman show de Nicole Ferroni. C’est tout de suite beaucoup moins gracieux, dommage… On aurait pu faire de l’humour, mais tout en gardant un côté… féérique ?

Bref, notre chère fée Roni est le prétexte à 2 nouveaux duels à 20 Boyards pour nos équipes : La Roue et Le Grand Plongeon. Dans les deux cas, c’est une nouvelle fois les Blancs qui remportent les épreuves. Fort heureusement, chaque équipe repartira victorieuse de son épreuves individuelle. Amel fera un bonus de 15 Boyards dans la Pinces, et Frédérick et Ariane gagneront face à Monsieur Moustache et Madame Barbe dans le Ring pour 10 Boyards de mieux. Par ailleurs, le Ring est inspiré en réalité d’une épreuve de l’émission anglaise Gladiators :

179 à 94, l’équipe Blanche semble prendre le large…

Les Arcades

boyard land

Cette fois-ci, Willy reprend (enfin !) la main de Boyard Land. Sous sa houlette, 3 nouveaux duels à 20 Boyards sont proposés aux candidats. Deux d’entre eux seront remportés par les Blancs, contre un pour les Rouges.

A noter, parmi les épreuves, le retour d’un classique du Fort : De La Terre à La Lune. Petit changement, deux clés aux couleurs de chaque équipe sont à remporter, et la victoire revient à la clé décrochée. Donc, Slimane, de l’équipe Rouge, en prennant la clé blanche, fait automatiquement remporter l’équipe adverse.

Et pour appuyer l’ambiance de cette épreuve, le fan de Disneyland Paris aura reconnu la musique de Space Mountain premier du nom, attraction ouverte entre 1995 et 2005. Mais pas plus de 5 secondes hein, faudrait pas que Tonton Mickey nous tombe dessus… D’ailleurs, pour les plus nostalgiques d’entre vous, c’est cadeau :

Cependant, les Rouges se rattraperont très vite dans le duel du Labyrinthe avec Amel pour 30 Boyards et avec Vitaa au Mini Golf (inspiré par les Jarres de Fort Boyard) pour 20 Boyards de mieux, en ne dépensant que cinq pièces. Les Blancs feront de même sur l’Auto Savonneuse avec Frédérick et Christelle, mais en utilisant 10 Boyards. 70 Boyards marquent l’écart entre nos participants, soit 216 à 146.

Les derniers duels et La Roue

boyard land

La fin du jeu ne verra plus que des affrontements entre les Rouges et les Blancs. En premier lieu, il faut retrouver le disparu de Boyard Land. Bon, rassurez-vous, il s’agit en réalité d’un doudou aux couleurs du parc. Pas de véritable intérêt pour le background de l’histoire, juste un prétexte pour une épreuve de cabines. A ce jeu, c’est Christelle qui ira plus vite qu’Amel pour remporter 30 Boyards supplémentaires.

Dans le Super Mario Kart… Euh pardon Super Boyard Kart, Jarry filera à toute vitesse vers l’arrivée face à Slimane. Et encore 30 de mieux pour les Blancs. Pour sauver l’honneur, Mickaël remportera 20 Boyards pour sa team au musée des merveilles, une épreuves de questions et défis autour des personnages de Boyard Land.

Pour l’ultime épreuve, c’est sur la fameuse roue de 18 mètres de Boyard Land que les candidats se retrouvent, pour la gravir à mains nues. Chaque équipe choisit son champion pour tenter de remporter les 100 Boyards mis en jeu. D’un côté, Mickaël Miro, de l’autre, Frédérick Bousquet. Un chanteur face à un nageur ultra-sportif, je me demande qui va gagner…

Sans surprise, c’est Frédérick qui repart avec le cagnotte finale. Mais à Boyard Land, personne ne repart les mains vides. Avec 156 Boyards, l’équipe Rouge remporte 4000€ pour leurs associations, tandis que l’équipe Blanche repart avec 12,500€ grâce à leurs 366 Boyards.

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Une nouvelle émission pour les amoureux du mariage, sur TF1 !

Participer au casting de “The Mud Day” sur L’Equipe