Culture GénéraleDébrief'Jeu

Debrief’ : Le Grand Show des Associés

7 minutes (temps de lecture)
6.7

0 0 vote
Notez cet article !

Après un an d’absence, Le Grand Show des Associés a-t-il répondu à l’attente ? Il est temps de sortir le grand débrief’ des familles et revenir sur la drôle d’histoire du jeu de la RTBF…

Il y a presque un an, le 3 janvier 2020, Les Associés tirait sa révérence, laissant les téléspectateurs de la RTBF dans une profonde tristesse. Cependant, le 15 décembre, l’émission faisait son retour avec « Le Grand Show des Associés ». Un prime événement au profit de Viva For Life, événement télévisuel au profit des association luttant contre la pauvreté infantile.

Pendant plus de deux heures, divertissement et jeux variés étaient au rendez-vous. Mais l’émission a-t-elle répondu aux attentes des plus nostalgiques ? Sortons donc une nouvelle fois le débrief’ pour « Le Grand Show des Associés » ! Auparavant, revoyons les bases…

Principe du jeu

le grand show des associés
Ce soir, chez Boris, c’est soirée disco

Durant « Le Grand Show des Associés », 16 personnalités de la RTBF s’affrontent pour la bonne cause. Leur but : accumuler un maximum d’argent (le maximum théorique : 80.000€). Divisés en 2 groupes de quatre binômes, les candidats jouent pour la communauté, mais aussi contre les autres.

Au terme de quatre manches, un binôme sort vainqueur de la partie, et les deux finalistes s’affrontent au cours d’un ultime défi. Les grands gagnants pourront alors tenter de trouver le mot de la guillotine, afin de sauver un maximum de gains. Au cours de la soirée, de nombreux happenings sont proposés, avec des personnalités de la chaîne ou encore Amir, Patrick Bruel et Plastic Bertrand.

Maintenant que le décor est planté, nous pouvons passer à la review. En commençant par…

Sara de Paduwa

Toujours aussi souriante

Dans les couloirs de la RTBF, beaucoup ont décrié Sara de Paduwa dans son animation des Associés. Il faut savoir qu’il s’agissait du tout premier jeu télé présenté par l’animatrice des matinales de la RTBF. Un gros pari pour la chaîne, alors que beaucoup auraient misé sur une personnalité ayant de la bouteille dans ce domaine.

Pour ma part, l’animation de Sara de Paduwa ne m’a jamais choqué. Mieux, elle apportait parfois des moments de légèreté durant les flottements dans le jeu. Elle aime animer, interagir avec les participants, et ça se voit, ça se sent ! Et dans « Le Grand show des Associés », elle reste fidèle à elle-même, et semble s’amuser avec ses collègues de la chaîne. N’en déplaisent aux mauvaises langues…

Pourquoi un prime ?

le grand show des associés
« J’ai dépensé sans compter »

L’une des raisons évoquées par la RTBF concernant l’arrêt de la quotidienne « Les Associés » fût : « Cela coûte trop cher ! ». Ah bon ? Ca coûte trop cher ? Mais alors pourquoi avoir réalisé un prime « Le Grand Show des Associés » à la place ? Je m’explique…

Pour une quotidienne, si vous n’avez jamais fait de jeu télé, il y a généralement plusieurs émissions réalisées durant une journée de tournage. Dans le cas des Associés, cela représentait 5 émissions par jour au total. Pour « Le Grand Show des Associés »; une journée de tournage a été mobilisée pour un seul prime.

Une journée de tournage, cela correspond entre autres à : la location du studio, la mobilisation d’une équipe de tournage, l’installation des décors,… Pour peu ou prou le même tarif. Donc, au lieu de tourner une quotidienne qui « coûte trop chère », la RTBF a préféré tourner « Le Grand show des Associés », qui « coûte trop trop trop trop trop cher ». Logique…

Les célébrités

le grand show des associés
Je vous jure qu’ils sont contents…

Pour « Le Grand Show des Associés », la RTBF a voulu miser sur ses animateurs maison. A cela s’ajoute donc les happenings qui apparaissait via webcam, pour aider les candidats durant les diverses manches de l’émission.

Globalement, les animateurs donnaient le ton, impliqués et motivés pour aller le plus loin possible dans la partie, et les invités comme Patrick Bruel ont joué le jeu. Cependant, le jeu n’était pas totalement adapté pour se jouer en binôme, ce qui provoquait parfois des pertes de temps considérable quand il fallait répondre en ping-pong dans les duels par exemple. Mais nous allons y revenir dans le point suivant…

La mécanique

le grand show des associés
Pas sûr que je l’appellerai pour refaire ma salle à manger…

Concernant la mécanique, beaucoup de modifications ont été apportées entre « Les Associés » et « Le Grand Show des Associés ». Parfois pour le meilleur, mais aussi pour le pire. Allons-y point par point :

L’escalade

Cette manche d’entrée de jeu, cruciale dans la construction de la cagnotte de l’équipe, était une véritable catastrophe ! Plutôt que de confier à une personne la responsabilité de donner les 20 bonnes réponses à la suite en 60 secondes, les binômes devaient répondre en ping-pong. Ce qui apportait confusion, cafouillage,… Et donc perte de temps. Durant certains thèmes, 30 secondes supplémentaires étaient allouées, afin de réaliser une épreuve physique ou avec des objets. Mais dans une forme ou dans l’autre, il semblait impossible de pouvoir réaliser ce défi dans de bonnes conditions. Pour preuve : sur les 8 escalades proposées, personne n’a réussi à doubler ses gains…

Le bon moment

Remplaçant « La Bonne année », les célébrités devaient indiquer durant quelle saison ou quel mois s’est déroulée une actualité de 2020. Deux problèmes cependant : d’abord, les actualités étaient pour la plupart anecdotiques, et n’apportaient rien d’intéressant dans le jeu. Ensuite, la première mauvaise réponse provoque immédiatement le duel, là où avant, on passait à l’orange avant de passer au rouge, en proposant les réponses restante au candidat suivant. Ce qui en résulte : une manche qui perd de son sel et de son intensité dans sa progression.

Le duel

Epreuve éliminatoire entre deux manches, celle-ci ne bouge pas, avec 60 secondes allouées à chaque binôme pour trouver des mots grâce aux définitions et aux lettres apparaissant lentement (le premier binôme à 0 étant éliminé). Celle-ci reste top dans sa mécanique. Mais se jouant également en ping-pong, cette manche provoque les mêmes problèmes que ceux mentionnés plus haut dans l’escalade.

Le bonne chanson

Remplaçant « L’intrus » (similaire au Coup par Coup dans « Les 12 Coups de Midi »), les binômes doivent chanter une chanson en respectant le thème et en sélectionnant un des mots de la liste. Une manche assez intéressante à jouer dans le cadre d’un divertissement. Elle fait travailler les connaissances, et apporte une certaine légèreté au sein du jeu.

Les penaltys

Similaire à la manche finale du Maillon Faible, les penaltys restent fidèles à eux-même, avec un seul membre de chaque binôme à la table. Par contre, il y a de quoi s’agacer quand le hasard entre en jeu. Lors d’une des questions, un magicien a demandé à l’un des candidats combien de cartes il avait gardé en main. Autant demander de choisir un numéro entre 1 et 20, et s’il donne le bon nombre, c’est gagné. Inutile et injuste dans une mécanique de quiz…

Le 20 sur 20

Nouveauté dans « Le Grand Show des Associés », chaque binôme fait face à une image avec 20 visages de personnalités à mémoriser durant 10 secondes. A tour de rôle, chaque binôme doit citer une des célébrités, la première erreur étant fatale. Une manche très intéressante, originale dans une mécanique de quiz, et qui apporte de la diversité dans le jeu. A refaire !

La guillotine

La mécanique de la guillotine ne change pas, avec ses cinq mots à trouver, pour deviner au final le mot associé aux cinq (un peu comme le mot code de Fort Boyard). Seule différence : les deux membres du binôme jouaient ensemble. Cependant, rien n’est expliqué dans le cas de figure où un seul trouvait le bon mot. La cagnotte était divisée en deux ? Tout était perdu ? Tout cela porte un peu à confusion…

Les Associés vs Les 12 Coups de Midi

Testé et approuvé depuis 10 ans

Il existe un lien entre le jeu de la RTBF et celui de TF1 : le même format de base, The Legacy (Ou El legado dans sa version originale). Dès lors, une question se pose : « Le Grand Show des Associés » apporte-t-il une originalité face à la locomotive infernale de Jean-Luc Reichmann ?

Mis à part la mécanique de base qui est similaire, « Le Grand Show des Associés » a son identité propre. De part ses manches d’abord, mais aussi dans sa ambiance, entre la bonne humeur apportée par Sara de Paduwa et les happenings proposés. Les deux émissions peuvent se regarder sans avoir un sentiment de déjà vu.

Cependant, à l’instar de leur homologue français durant les primes, « Le Grand Show des Associés » n’a pas misé sur les champions qui ont marqué l’histoire de la quotidienne. Cela aurait cependant apporté la fluidité dans certaines manches, comme par exemple le duel, et mis en valeur « Les Associés » comme « Les 12 Coups de Midi » sont mis en valeur. Mais dans une mécanique où le plus grand champion du jeu n’est resté que 7 jours, difficile d’identifier des visages familiers au cours de cette année et demi qu’a duré l’émission.

Conclusion

le grand show des associés
Casser la voix !

Par sa volonté, sa mécanique, « Le Grand Show des Associés » porte bien son nom ! Dynamique, varié, bourré d’happenings et de surprises, il a tenu ses promesses dans sa volonté d’être un divertissement. Cependant, deux points me semblent importants à soulever.

Le premier, à trop vouloir faire le « show », « Le Grand Show des Associés » se perd dans ce qui fait ses fondements, ce qui fait « Les Associés ». Un format, c’est ce qui donne l’identité au jeu, c’est ce qui fait qu’un téléspectateur va reconnaître l’émission, et l’apprécier parmi les autres. Chaque modification apportée affaiblit cette identité, ce qui fait sa force. Et malheureusement, toutes les modifications apportées dans ce prime donne une toute autre saveur au jeu, et fait qu’il se perd dans ce qui compte aux yeux de son public.

Plaidoyer pour un jeu

Pour le second point, voyez celui-ci comme un véritable plaidoyer. Tout comme « Le Bal des 12 Coups », « Les 12 Coups de Noël »,… Ne peut vivre sans « Les 12 Coups de Midi », « Le Grand Show des Associés » ne peut vivre sans « Les Associés » ! En à peine un an et demi d’existence, le jeu a trouvé son public fidèle, et garde de nombreux fans, même un an après sa disparition. La RTBF a prouvé désormais qu’elle pouvait faire un prime avec un format qui fonctionnait pour eux.

Dès lors, pourquoi continuer à justifier les coûts excessifs, si la chaîne publique estime qu’elle a de l’or entre les mains ? Aujourd’hui, il est temps de discuter de la remise sur antenne de la quotidienne, et de lui apporter la mise en valeur qu’elle mérite. A commencer par ce qui peut fidéliser le téléspectateur. La mise en valeur des champions, s’identifier à des candidats sont des éléments capitaux à ce niveau. Ensuite, il existe des moyens de financer un jeu télé : un jeu SMS/audiotel, des partenaires et sponsors qui vont apporter des cadeaux,…

Tous ces points, les jeux à champion en France les appliquent depuis des années avec succès et rentabilité depuis des années. L’inspiration a parfois du bon. Mangez-en…

Ne manquez plus aucun casting !

Recevez gratuitement nos alertes avec notre newsletter !

J'ai lu et j'accepte les conditions générales de Passe Ton Casting

Un grand show, mais trop d'Associés

6.7
Le Grand Show des Associés a rempli les attentes en matière de divertissement et a répondu aux attentes de ses fans. Cependant, de nombreuses modifications et une mécanique confuse en binôme ont rendu le jeu trop différent de son concept original
7.8

Animation

4.2

Mécanique

8.5

Divertissement

6.3

Originalité

Points positifs

  • +Sara de Paduwa toujours au top
  • +Le caractère divertissement respecté
  • +La manche du 20 sur 20

Points négatifs

  • -Une mécanique confuse
  • -Un manque de compréhension pour les binômes
  • -Pourquoi avoir arrêté une quotidienne "chère" et proposer un prime encore plus cher ?
  • -
Articles à suivre :
Casting en coursJeu

Les 12 coups de midi (TF1) : participer au casting dés maintenant !

1 minutes (temps de lecture)
Casting en coursJeu

[Casting] "À prendre ou à laisser" (C8) - Inscrivez-vous dès maintenant au casting de l'émission !

1 minutes (temps de lecture)
Culture GénéraleDivertissement

Le Grand Concours revient avec Alessandra Sublet, Vendredi 22 Janvier sur TF1 !

2 minutes (temps de lecture)
Ne manquez plus aucun casting !

Recevez gratuitement nos alertes avec notre newsletter !

J'ai lu et j'accepte les conditions générales de Passe Ton Casting

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
×
Culture GénéraleDivertissement

Le Grand Concours revient avec Alessandra Sublet, Vendredi 22 Janvier sur TF1 !