in

“Flinch” : Netflix n’a pas fini de faire tourner les têtes !

Netflix a longtemps conservé sa position de leader de la SVOD sans trop craindre la concurrence. Mais la donne a changé. Ce sont les services Amazon Prime et Apple TV qui ont d’abord essayé de titiller la suprématie du géant en lettres rouges, mais sans même l’égratigner. Est alors arrivé en novembre 2019 le mastodonte Disney+.

La stratégie de Netflix amorcée il y a quelques années pour lutter contre cette concurrence est alors simple : diversifier les contenus. Alors que la firme ayant débuté par la location de DVD proposait à l’origine principalement des films et séries tv, elle diffuse de plus en plus de programmes de flux, avec l’apparition dans son catalogue de tv réalité, jeux, etc… À ce sujet, Netflix n’hésite pas à tenter des concepts totalement inédits et souvent très audacieux.

Avec son catalogue impressionnant (Disney / Marvel / LucasFilms / Century Fox …), la célèbre souris a déjà convaincu plus de 26 millions d’abonnés dans seulement 5 pays. Le service étant en effet lancé progressivement sur les différents territoires (24 mars 2020 en France et en Suisse, dans le courant de l’été pour la Belgique), ces chiffres ont de quoi faire trembler Netflix et ses 158 millions d’abonnés à travers le monde…

C’est ainsi qu’est apparu en Mai 2019 le totalement décalé FLINCH.

Teaser de Flinch sur Netflix

Le pitch de FLINCH (c’est pas si difficile à dire, essayez pour voir !) est simple :

« Dans ce jeu télévisé pour cœurs bien accrochés, personne n’est à l’abri d’épreuves aussi horribles que drôles, pas même les juges. Un sursaut, et c’est la punition ! »

Vous l’aurez compris, les candidats sont confrontés à des situations plus potaches et terrifiantes les unes que les autres, mais doivent faire preuve du stoïsme le plus total. Ah oui, pour celles et ceux qui ne sont pas bilingues et/ou qui ont séché les cours d’anglais LV1, « to finch » signifie « reculer, se dérober ». Fallait suivre en cours ça aurait tout de suite été limpide !

Attaques par des poulets, pièges à souris, feu, électricité, explosions… Dans un décor et une ambiance de ferme, c’est un peu Jigsaw chez les Bodin’s. Rien n’est épargné aux candidats, pour notre plus grand bonheur. Car oui, FLINCH repose sur ce travers peu assumé, ce côté un peu sadique que nous avons tous au fond de nous.

C’est vrai, qui ne rit pas en voyant quelqu’un tomber en pleine rue ou se cogner contre une vitre ?!? Alors on est loin des humiliations décomplexées que nous offre la télévision nippone. Mais le mécanisme est identique, on jubile de voir ces pauvres mais vaillants candidats confrontés à des épreuves qui nous feraient (soyons honnêtes !) bien plus hurler si nous étions à leur place. Le petit plus ? Même les juges en prennent pour leur grade, le jeu n’épargne personne !

Les 10 épisodes de la saison 1 de la version US de FLINCH sont actuellement disponibles sur Netflix. Mais de précédentes adaptations par la plateforme de contenus US ou britanniques (« NAILED IT / C’EST DU GÂTEAU », « THE CIRCLE »,…) pourraient nous laisser imaginer une version française du show.

Seriez-vous assez téméraire et arriveriez-vous à ne pas fuir si nous vous annoncions prochainement un casting ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le grand show de l’humour: Les 50 comiques préférés des Français 2020, Samedi 22 février à 21h05

La saison des Marseillais aux Caraïbes arrive le 17 février 2020 à 18h50 sur W9