Florian est l’un des candidats de la saison 2018 de Pékin Express sur M6 ! Il a accepté de répondre à nos questions en exclusivité pour Passetoncasting.com !


Pour commencer, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur toi : Qui es-tu ? quel âge as-tu ? que fais-tu dans la vie et d’où viens-tu ?

Je m’appelle Florian, j’ai 32 ans et dans la vie je suis responsable d’un petit cinéma à Vagney, dans lequel je suis opérateur projectionniste mais également le programmateur. Je suis originaire des Vosges, en Lorraine, où je vis avec ma compagne à Saint Nabord.

L’ennui c’est pas du tout mon truc ! Dans mes loisirs, j’anime 2 émissions de radio par semaine sur une station locale (rdv 101.8), je suis également chroniqueur dans une émission cinéma sur Vosges Télévision où je donne mon point de vue sur les films à l’affiche et j’anime 2 émissions également en tant que présentateur (Arrête ton cinéma, le mag’ et Retour vers la culture).

Tout cela bénévolement. Je rêve d’en faire mon métier.

Pourquoi avoir décidé de te lancer dans l’aventure « Pékin Express » ?

J’ai embarqué dans l’aventure Pékin Express pour me lancer un défi personnel.

Dans ma vie, j’ai peur du temps qui passe, trop rapidement à mon goût, je vis au jour le jour et je trouve que je n’ai pas le temps de faire tout ce que j’aimerais entreprendre malgré que j’en fasse déjà beaucoup.

J’ai eu ce gros déclic lors de mon 30ème anniversaire et depuis je cherchais quelque chose à faire qui sortait de mon quotidien. Dès lors que j’ai vu l’annonce à casting pour le retour de Pékin Express, j’ai tout de suite compris que c’était ça qu’il me fallait.

Avais-tu un binôme avec lequel tu as participé au casting ou étais-TU seul ? Comment cela s’est-il passé pour toi ?

Je me suis présenté au casting avec Andrée, une très bonne amie à moi. Elle était mon professeur d’informatique au collège. Notre goût aux voyages nous a liés d’amitié durant toutes ses années.

Nous avons passé toutes les phases du casting ensemble. Malheureusement lors des phases finales du casting, notre binôme a été séparé et on m’a proposé de continuer seul en tant que « Binôme d’inconnus ».

Plus tard, j’apprends que je suis retenu pour le casting final mais en tant que remplaçant.

Lorsque que l’on t’annonce que tu vas rejoindre la course suite à l’abandon d’un binôme, quelle est ta réaction ? Comment s’est déroulé l’annonce pour toi et quelle A été la suite des événements ?

Lorsqu’on m’appelle pour me dire qu’un binôme a abandonné la course pour raison personnelle, je n’y croyais plus. Je savais qu’il pouvait y avoir un espoir de partir sur cette formidable aventure mais que mes chances étaient maigres.  Je ne suis au courant de rien sauf qu’il faut que je parte au plus tôt.

C’est un moment marquant pour moi, j’étais avec des amis chez moi lorsque le téléphone sonne et que la production m’annonce que je dois partir. C’était un dimanche à 17h et j’étais dans l’avion dès le lendemain matin 10h à Paris. Tout est allé très vite, je n’étais pas prêt à partir, j’ai dû courir dans tous les sens pour mettre « ma vie » à jour et partir l’esprit tranquille.

Je n’avais même pas de bonnes chaussures de marche mais par chance les sports d’hiver étaient ouverts près de chez moi et j’ai pû m’équiper rapidement. Une nuit blanche pour tout caler et me voici parti à l’aventure.

Tu as donc fait la découverte de ton binôme, Gabriel. Quelle a été ta première réaction lorsque tu le découvres ?

Lorsque je vois Gabriel pour la première fois, je suis rassuré. Je m’étais tellement mis dans la tête que je ferai équipe avec une personne plus agée que moi et qui aurait l’allure du sportif que je ne suis pas. Je vois ce petit jeune homme et après quelques regards et notre premier échange, je sens que ça va bien se passer.

Alors faire de l’autostop ! Facile ou pas ?

Je n’ai jamais fait d’autostop de ma vie, c’est une grande première. Et rajouter à ça la barrière de la langue, c’est un vrai souci. Mais je ne suis pas seul, nous sommes une équipe avec Gabriel et finalement on se prend vite au jeu, de plus que Gabriel a un très bon niveau d’anglais.

Dès que Stéphane donne le top départ, on est déjà prêts et on fonce sur les voitures au plus vite pour être les premiers à partir. On ne se pose plus de questions…

Cette année justement, l’aventure prend un tournant avec le panneau « Interdiction de prendre un véhicule ». J’imagine que tu n’étais pas au courant ! Raconte nous la découverte de cette nouvelle règle.

Le panneau « Véhicule Interdit » est une vraie bonne nouveauté surtout sur le papier car en réalité c’est un vrai cauchemar. On galère à trouver une voiture et à négocier de nous amener le plus loin possible et voilà que ce maudit panneau vient stopper la course.

Ça rajoute un enjeu supplémentaire car le classement d’une course peut changer à tout moment. Nous avons découvert ce panneau pour la première fois lorsque nous devions prendre le ferry pour traverser la rivière sous la pluie de Bornéo et je peux vous dire que ça mouille bien.

Tu es un grand joueur de jeux TV, tu as notamment participé à La Roue de la fortune, Les Z’amours, Les 12 coups de midi, Chéri(e) fais les valises, Money Drop, Que le meilleur gagne, Chéri(e) c’est moi le chef, Le Juste Prix, Au pied du mur, Tout le monde veut prendre sa place, L’émission pour tous, Le maillon faible, Harry, L’académie des neuf, Joker et Personne n’y avait pensé.

Sacré pédigré !

Pourtant les casteurs recherchaient des candidats « vierges » de télévision. Comment as-tu réussi à passer entre les mailles du filet 🙂 ?

J’ai été très étonné d’apprendre ça, il ne m’a jamais été dit que les casteurs cherchaient des candidats « vierges » de jeux TV. Je suis un grand passionné de télé depuis que je suis petit, surtout pour les jeux. Je regardais « Le juste prix « ou encore « Le millionnaire » à 6 ans et je rêvais déjà de devenir animateur TV comme Philippe Risoli.

Pendant longtemps, je me suis entrainé dans ma chambre étant enfant à lancer le micro comme lui. Depuis que j’ai l’âge légal de participer aux jeux TV, j’ai tenté ma chance au casting et depuis ma première participation je suis devenu un vrai accro.

Pour Pékin Express, j’ai tenté ma chance au casting comme pour d’autres jeux mais j’ai vite compris que ce n’était pas la même chose que pour un jeu de culture générale et que j’allais devoir recommencer comme la première fois.

J’ai eu beaucoup de chance et je le dois aussi surtout à Andrée avec qui nous formions un binôme atypique. Si je devais donner un conseil aux personnes qui souhaitent faire Pékin Express, ce serait de rester soi-même et de faire équipe avec la bonne personne.

Pékin Express, c’est un peu comme Koh Lanta, c’est l’aventure de toute une vie ! Qu’en penses-tu ?

Pékin Express, c’est l’aventure de toute une vie surtout quand on voit le nombre de candidatures.

Je réalise que j’ai beaucoup de chance d’avoir pû vivre cette expérience folle.

Qu’est-ce que tu retiens de cette aventure hors norme ?

On revient changé, on est totalement coupé du monde et on rentre avec plus d’un million de souvenirs dans la tête et qui se bousculent.

Pékin Express est une aventure forte humainement, on ressent bien cet atmosphère à travers notre écran et c’est aussi pour ça que je me suis lancé dans l’aventure sans trop de difficultés.

Je retiens, et ça confirme ce que je pensais déjà, que ce sont toujours ceux qui en ont le moins qui en donnent le plus.

Pour nous mettre l’eau à la bouche, que peux-tu nous dire sur la suite de Pékin Express ? A quoi va t’on s’attendre ?

Sans rien dévoiler de la suite de la compétition, c’est que cette année, rien n’est joué jusqu’à la dernière minute et que le duel final apporte une vraie nouveauté au programme.

Si on est pas premier ou immunisé, on a le risque d’être choisi par le binôme arrivé en dernière position. Le suspense est total !

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses du fil de commentaires
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
AdministrateurKetty Recent comment authors
plus récents plus anciens
Ketty
Invité
Ketty

Bonjour je voudrais m’inscrire pour le jeu Pékin express.