Vous n’avez pas eu l’occasion de regarder Fort Boyard ? Voici un résumé de l’épisode proposé sur France 2.

Fort Boyard, clap, 30ème ! Après des semaines de rumeurs, le jeu estival célèbre l’événement. Mais à quoi s’attendre du premier épisode ?

Le générique démarre avec le Père Fouras. Il nous raconte qu’il y a 30 ans, il a voulu faire de Fort Boyard un jeu à la Jumanji. Et pour cet anniversaire, une dream team a été constituée : Elodie Gossuin et Bruno Guillon, les recordmen de participation, Gérard Vivès, meilleur candidat avec Laurent Maistret, Camille Lacourt, ancien gardien de La Cage, et Anne-Gaëlle Riccio, ancienne animatrice.

Après un classique avec « La Caserne », directement deux nouvelles épreuves. « Le Temple » avec Camille Lacourt, mais surtout « Le Voyage dans le temps » avec Bruno Guillon. C’est dans ce dernier qu’apparaît enfin Patrice Laffont, le premier animateur de Fort Boyard. Envoyé en 1990, Bruno rejoue à une épreuve de l’époque : « La Femme coupée ».

Sauf que… OBJECTION !

Tout d’abord, le costume de Bruno Guillon. A l’époque, les candidats portaient des combinaisons intégrales flashy du Décathlon du coin, et non comme des entraîneurs de cassettes de fitness américaines. Second point, sur l’épreuve. Avec la présence du maître du temps, plus le look de la femme découpée, nous n’étions pas en 1990, mais en 2012, avec l’épreuve de la Mariée, lors du prime spécial de Fort Boyard pour Halloween.

Fin de la minute Anachronisme

Globalement, la plupart des épreuves restent celles de l’année dernière, avec des modifications : « La laverie devient automatique », « Le tourniquet devient le Grand Boyard Hotel », etc, etc. Le principe de la cage de Rouge reste identique, avec des enfants face aux candidats. L’équipe y sera d’ailleurs efficace, en remportant deux clés à l’intérieur. Nouveauté intéressante cependant : « le roi du silence ». Deux candidats doivent réaliser des tâches le plus silencieusement possible, à côté d’un micro hyper sensible. En réalité, il s’agit de l’adaptation d’un jeu d’origine japonaise, dont une version existe sur une chaîne Youtube américaine.

A la fin du temps imparti dans la quête des clés, l’équipe arrive à en récupérer six. Chez Blanche, malheureusement, Gérard Vivès se retrouvera prisonnier de Mister Boo. Une grande perte à déplorer pour l’équipe… Différence : le candidat envoyé au Willymix, s’y voit transporté à la façon de Mr. Tchan en 2009. Recyclage…

Concernant le Willymix, c’est “Gallou” (surnom de Riccio par Olivier Minne) qui passe à la casserole. Des questions sur Fort Boyard pour remporter un joker lors des aventures. Mais comme ce sont les coordonniers les plus mal chaussés, c’est un zéro pointé pour celle qui fut l’animatrice entre 2006 et 2009.

Les Aventures

Durant les Aventures, les classiques sont de retour, entre « La Bibliothèque abandonnée », « le Train Fantôme », et la « Tête Chercheuse ». Chez Willy, c’est un Opéra en trompe l’oeil qui est proposé, à base de pâte de crevette, de Surströmming et d’amande amère. Appétissant…

Au total, l’équipe récoltera 4 indices : BEAU – SPIRITUEL – FAMILLE – NOEL. Durant l’évasion, Gérard Vivès réalisera le rare exploit de ne perdre aucune seconde, permettant à l’équipe de conserver ses 3 minutes dans la salle du trésor.

Les Maîtres du Temps et la Salle du Trésor

Face aux Maîtres, l’équipe fera un excellent partage, remportant 30 secondes supplémentaires. Un nouvel exploit pour Gérard Vivès dans la nouvelle épreuve de la bataille navale, devinant du premier coup l’emplacement. En revanche, c’est la scoumoune pour Anne-Gaëlle sur le nouveau jeu de mémoire de la fusée.

Avec 3 minutes 30, l’équipe fera un véritable casse, en trouvant rapidement le mot-code PERE. Les champions du fort repartent avec 21.600€, et une pièce souvenir des 30 ans, disponible sur le site officiel de la Monnaie de Paris. Mais la soirée n’est pas terminée pour autant…

L’after

Durant la seconde partie de l’émission, l’équipe peut remporter jusqu’à 1500€ supplémentaires au travers de 3 épreuves bonus. Ce sera d’ailleurs le carton plein : Elodie face au Spa, Gérard Vivès (encore lui) au Saut à ski… Et ENFIN Anne-Gaëlle dans le Zoo. Au total, 23.100€ iront pour l’association. Cette émission proposera également tout une série de reportages autour de Fort Boyard…

Fort Boyard et l’Angleterre

Durant l’after, vous allez découvrir, pour la première fois, les images du pilote de Fort Boyard. Ce pilote, tourné fin des années 80 pendant la rénovation du bâtiment, fût réalisé dans un studio en Angleterre. Pour continuer à développer son jeu, Jacques Antoine réalisera pour Channel 4 “The Crystal Maze”.

Animé par Richard O’Brien (l’homme du pilote), les candidats évoluent dans des épreuves à travers 4 zones de jeu, afin de récupérer des cristaux. Ces cristaux permettront de gagner du temps dans le dôme de cristal.

Diffusé pour la première fois le 15 février 1990, « The Crystal Maze » permettra de développer Fort Boyard, diffusé pour la première fois le 7 juillet de la même année. Après un sommeil en 1995, l’émission anglaise reviendra plus forte que jamais en 2016, puis régulièrement à partir de 2017.

Mais « The Crystal Maze » a également existé en France ! Animé entre autres par un certain Olivier Minne (comme par hasard), vous l’avez connu sur France 3, entre 1992 et 1995, sous le nom « Les Mondes Fantastiques ».

Poster un Commentaire

avatar