in ,

Finale de”Koh Lanta : le totem maudit” : c’est ce soir à 21h05 sur TF1 !

Dans des conditions dantesques, au pied des spectaculaires falaises de l’archipel de Palawan aux Philippines, ces 24 apprentis Robinsons vont découvrir la vie à la dure, la faim, la fatigue et les stratégies.

Avec courage et détermination, ces 12 femmes et ces 12 hommes vont tout faire pour réaliser leur rêve, et gagner Koh-Lanta. Mais la route longue, et semée d’embûches, au premier rang desquelles se trouve, cette année, le TOTEM MAUDIT.

Les 24 aventuriers de Koh-Lanta : le totem maudit

Alexandra, 35 ans
Directrice d’un groupe de média, Martinique (972)

Enfant des îles, Alexandra a grandi en Martinique. Très attachée à ses racines créoles, elle y est retournée après des études de commerce en métropole. Elle est aujourd’hui directrice d’un groupe de radio et d’un circuit de cinémas aux Antilles. Alexandra vit à 100 à l’heure. Leader, elle ne peut s’empêcher de tout gérer et de donner son avis avec plus ou moins de tact. Mais sa franchise et son énergie font souvent des miracles. Sportive, elle a remporté des titres nationaux en natation. Gagner Koh-Lanta serait pour elle le moyen d’être vraiment la première.

Ambre, 27 ans
Gestionnaire de formations sportives, Hérault (34)

Passionnée de sport, Ambre a pratiqué l’équitation en compétition pendant 14 ans et a enseigné cette discipline pendant deux ans. C’est tout naturellement qu’elle s’est orientée vers une filière professionnelle sportive. Participer à Koh-Lanta, c’est dédier cette aventure à son grand-père de cœur, le mari de sa grand-mère. Cet agriculteur n’a jamais quitté ses terres. Passionné par son métier, il n’a jamais pu voyager. Elle participe à Koh-Lanta pour le rendre fier et le faire vibrer à travers elle.

Anne-Sophie, 34 ans
Coach sportif, Grèce

Anne-Sophie a reçu une éducation très stricte avec un papa sportif de haut niveau et légionnaire, qui l’a toujours poussée à être indépendante. Il y a 15 ans, Anne-Sophie tombe amoureuse d’un footballeur professionnel. Elle a dû faire à ce moment-là un choix : refuser un poste de cadre et suivre son mari au gré de ses contrats. Anne-Sophie a privilégié sa vie familiale. Maman de 2 garçons, elle devait gérer les déménagements fréquents. Depuis 2 ans, elle a monté son activité de coaching sportif spécialisé dans le Kangoo Jump en Grèce. Anne-Sophie veut s’épanouir pour elle-même, et montrer à ses garçons que maman aussi est forte.

Céline, 41 ans
Infirmière, Seine-et-Marne (77)

Céline a grandi dans le milieu médical. Foncièrement altruiste, Céline se dévoue aux autres. A sa famille d’abord, qu’elle a beaucoup aidée, et à ses patients, qu’elle cajole. Pour la première fois de sa vie, Céline va faire quelque chose pour elle, et elle seule. Forte de son mental d’acier, Céline la courageuse veut gagner, pour son bonheur, et celui de ses filles.

Géraldine, 47 ans
Marchand de biens, Morbihan (56)

Géraldine est marchand de biens, un métier qu’elle exerce depuis 2018. Prudente mais efficace dans son travail comme dans la vie, elle avance doucement mais sûrement vers ses objectifs. Géraldine est maman de 2 adolescents qu’elle a élevés seule. Elle aimerait retrouver la complicité qu’ils avaient durant leur enfance, et les détourner des écrans. En participant à l’aventure, Géraldine veut les épater !

Lili, 40 ans
Chef d’entreprise, Ille-et-Vilaine (35)

Lili aime l’aventure, elle se prépare à faire le tour du monde en bateau en famille ! Chef d’entreprise, elle a monté sa boite dans l’énergie solaire il y a 10 ans. Cela lui permet d’être son propre patron et d’organiser sa vie comme elle l’entend. Lili ne laisse jamais rien au hasard. Très bricoleuse et débrouillarde, elle a toujours une solution à tout. Optimiste et tenace, Lili compte sur son instinct pour faire la différence.

Louana, 28 ans
Commerciale en immobilier locatif, Hauts-de-Seine (92)

Après une enfance très nature, voire sauvageonne, Louana a eu un parcours scolaire chaotique. Mais sa passion pour l’équitation l’a canalisée et elle a débuté des études de commerce pour être à la fois indépendante et bien gagner sa vie. Elle est aujourd’hui dans l’immobilier, chasseuse de rentabilité dans le locatif. Elle voit dans Koh-Lanta l’occasion de renouer avec l’enfant « sauvage » qu’elle était. Louana veut revenir aux sources et prouver à sa famille qu’elle a réussi.

Olga, 35 ans
Danseuse acrobate, Paris (75)

Cette soliste de french cancan au Moulin Rouge vient des steppes du Kazakhstan. Elevée à la dure école de gymnastique russe, elle a du caractère et de l’endurance. A 14 ans, elle a quitté famille et pays pour mener la vie d’artiste à Paris. L’extravagante mais opiniâtre Olga veut incarner la persévérance et montrer qu’il est possible de vivre ses rêves !

Pauline, 24 ans
Responsable de communication, Alpes-Maritimes (06)

Dès son plus jeune âge, Pauline a évolué dans le sport automobile, passion de son père. Sur son kart, elle a enchaîné les compétitions et décroché un titre de championne de France. Mais elle a arrêté pour se consacrer à la carrière de son frère, plus talentueux. Par ailleurs, elle travaille auprès de son père et s’occupe de la communication de son supermarché. A travers Koh-Lanta, elle veut prouver qu’elle aussi peut réaliser de grandes choses par elle-même.

Samira, 34 ans
Coach sportif, Maroc

Cette Franco-Marocaine a toujours mis son énergie au service du sport. Elle a joué à haut niveau en handball pendant 15 ans. Ensuite, elle est devenue coach sportif. Compétitrice dans l’âme, habituée à vivre avec les autres, elle rêve de gagner Koh-Lanta. Et elle a besoin des 100 000 euros pour son nouveau défi professionnel, se reconvertir dans le spectacle.

Setha, 35 ans
Graphiste, Rhône (69)

Setha, maman de 4 petites filles, mène tout de front : une vie familiale trépidante et une activité professionnelle prenante. Elle est graphiste sur véhicules. Ancienne danseuse de hip hop, elle se consacre entièrement à sa famille et rêve de renouer avec l’adrénaline et la liberté. Discrète mais courageuse, cette jeune femme d’origine cambodgienne veut prouver sa valeur aux siens.

Stéphanie, 35 ans
Croupière, Paris (75)

Autonome depuis ses 17 ans, Stéphanie la débrouillarde a fait tous les styles de jobs : agent d’escale, vendeuse de fleurs la nuit en Australie, manager en restauration, vendeuse sur les marchés… Mais elle est surtout croupière aux tables de poker dans les casinos depuis 10 ans. C’est un métier passion pour elle : horaires décalés, cerveau en ébullition, rencontres permanentes. Joueuse de poker également, elle est habituée à analyser rapidement, calculer et bluffer. Ce n’est pas sur le sport qu’elle va miser, mais sur son tempérament et son esprit de joueuse. Elle est prête à tout : pour elle, l’important c’est de gagner, pas de participer !

Bastien, 32 ans
Cordiste Rhône (69)

Bastien est bien dans sa tête et dans ses baskets. Cet ex-saisonnier, aujourd’hui cordiste, est à la constante recherche de sensations fortes. Ce fan d’escalade allie son travail et sa passion. Sportif et passionné de montagne, il est habitué aux voyages en sac à dos. Il pense avoir toutes les qualités pour arriver au bout de l’aventure. Avec Koh-Lanta, Bastien cherche la reconnaissance des autres, pourquoi pas celle du jury final ?

Benjamin, 24 ans
Comptable, Loire-Atlantique (44)

Benjamin est entré tôt dans la vie active. Comptable, il se définit comme atypique, loin de l’image de rigueur de sa profession. Il est plutôt tête en l’air, mais son engagement pallie cela. Passionné de stratégie, il dit avoir une tête bien faite. Il est prêt à tout pour aller au bout, cet accro aux jeux n’a aucune limite quand il s’agit de gagner.

Colin, 25 ans
Digital manager, Suisse

Suisse, originaire d’un petit village, Colin est fier de ses racines rurales. Il y est très actif et veille à l’animer, à réunir les générations. Colin a monté son entreprise de communication numérique et digitale ; sa passion c’est allier l’ancien et l’innovant. Sportif, sociable, fan de vie en pleine nature, il pense tirer son épingle du jeu et n’hésitera pas à trahir si besoin. Il veut rendre fier son canton, et être le premier Suisse à remporter le titre.

Fouzi, 28 ans
Directeur financier, Nord (59)

Fouzi est ultra positif ; cela lui a permis de surmonter les peines de la vie, notamment la perte de sa maman. Depuis il n’a plus qu’un but : donner le sourire à sa famille. C’est sans doute pour cela qu’il est devenu directeur financier d’un grand festival d’humour ! Koh-Lanta était aussi le rêve de sa mère. Il veut être le héros de ses proches ; et quand Fouzi a décidé quelque chose, rien ne l’arrête.

Franck, 52 ans
Patron d’une société de rénovation en bâtiment, Pyrénées-Atlantiques (64)

Franck est basque et fier de l’être ! Sa famille est depuis toujours liée à Biarritz. Tour à tour militaire, pompier, enseignant, il est depuis une vingtaine d’années dans l’immobilier et la rénovation, à la tête d’une société qu’il dirige avec son fils. Sportif, rusé, voire manipulateur, Franck a selon lui tous les atouts pour gagner une aventure comme Koh-Lanta. C’est aussi un moyen de se mesurer aux plus jeunes, et de montrer que l’expérience est un véritable atout.

François, 38 ans
Pompier, Hérault (34)

François est pompier depuis 17 ans ! Ce fou de sport a enfilé les bottes et ne les a plus jamais quittées. L’altruisme, la rigueur et la solidarité sont ses valeurs. Habitué à être l’homme fort qui prend en charge les siens, en famille, comme à la caserne, François est un pilier. Sur Koh-Lanta, il a peur de se faire avoir par son bon cœur, et compte sur son côté fédérateur pour faire la différence.

Jean-Charles, 40 ans
Fustier, Loire (42)

Jean-Charles a toujours été proche de la nature et soucieux de l’environnement. Après un début de carrière dans le Droit, il trouve sa voie : fustier ! Travailler le bois pour fournir des éléments de construction de maisons l’épanouit. Le mode de vie de ce quadragénaire est rustique, mais JeanCharles a besoin de peu aujourd’hui pour être heureux : la nature, son chien et ses livres. La dureté de Koh-Lanta ne devrait pas l’impressionner.

Jean-Philippe, 36 ans
Artisan peintre, Seine-Maritime (76)

Jean-Philippe est un Normand au caractère bien trempé. Sûr de lui, il ne laisse personne indifférent. Il a monté son entreprise dans le bâtiment. Boulimique de travail, Jean-Philippe est fier de sa réussite. Avide de reconnaissance, s’il participe à Koh-Lanta, c’est évidemment pour gagner. Il veut également être le héros de ses 2 fils adorés.

Matteo, 20 ans
Danseur, Paris (75)

Depuis ses 7 ans, Matteo vit pour sa passion : la danse classique. A 13 ans, il monte seul à Paris pour intégrer l’école de l’Opéra de Paris, puis le Conservatoire. Avec cette discipline exigeante, ne supportant pas l’approximation, Matteo s’est forgé un caractère rigoureux. Acharné de travail, Matteo souffre pourtant d’un cruel manque de confiance en lui. Perfectionniste, il sait qu’il doit apprendre à lâcher prise. Koh-Lanta serait le levier ultime pour comprendre ce qui est vraiment important et apprécier la simplicité des choses et des relations.

Maxime, 33 ans
Gérant de portefeuille, Paris (75)

Maxime est bien élevé, sérieux et rigoureux. Il est fier de sa réussite, qu’il ne doit qu’à son travail. Mais ce trentenaire est un éternel insatisfait, qui veut tout vivre pleinement, afin de se dire qu’il a accompli de grandes choses, Koh-Lanta en fait partie. Maxime n’a qu’un objectif : les poteaux !

Nicolas, 39 ans
Gérant d’un magasin de sport, Gard (30)

Nicolas est d’un dynamisme et d’un optimisme à toute épreuve. Il y a 2 ans, il a failli perdre son bras. Cela semblait irréversible, mais sa détermination et son mental l’ont aidé à s’en sortir. Ce sportif invétéré a ouvert un magasin dédié aux jeux de raquettes. Il ne compte pas ses heures, porté par sa bonne humeur. Son humour et ses capacités physiques pourraient le pousser loin dans l’aventure.

Yannick, 36 ans
Basketteur, Alpes-Maritimes (06)

La vie de Yannick a toujours tourné autour du basket. Parti en centre de formation à 15 ans, il est passé professionnel à 18 ans. Yannick, on le remarque : grand, avec la voix qui porte, le basketteur ne mâche pas ses mots. Et cette impulsivité lui joue souvent des tours… Compétiteur, il sait qu’il lui faudra user de stratégie pour arriver au bout, mais pas au point de trahir. Il veut être un exemple pour sa fille de 8 ans, et lui prouver qu’elle peut tout avoir dans la vie si elle s’en donne les moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dossier : Tout savoir pour réussir son casting !

(Casting) “Tout le monde veut prendre sa place” (France 2) – Inscrivez-vous dès maintenant !