M6 TF1 rachat
in

M6 racheté par TF1 : que va-t-il se passer maintenant ?

Aujourd’hui, TF1 a racheté officiellement M6, avec Nicolas de Tavernost comme nouveau PDG du groupe. Nos programmes favoris sont-ils menacés ?

On le savait déjà depuis longtemps : RTL Luxembourg vend ses chaînes. Face à la crise, RTL Group et sa filiale allemande (Bertelsmann) cède une partie de ses canaux en Europe, à savoir la France avec le Groupe M6, le Belgique avec RTL Belgium, et les Pays-Bas.

Et c’est dans l’Hexagone qu’un accord sans précédent a vu le jour dans l’histoire du PAF. En rachetant 30% des parts cédées par la société allemande, TF1 fusionnera prochainement avec le Groupe M6. La chaîne privée française devient en effet l’actionnaire majoritaire de l’ancienne « chaîne qui monte ».

Dans un souci d’unification, qui dit nouveaux accords dit nouvelle direction. En effet, Gilles Pelisson cède sa place à l’ancien numéro 1 de M6 : Nicolas Tavernost. Une mission à haut risque pour un homme qui, aujourd’hui, se retrouve avec 10 chaînes de télévision dans les mains.

Mais une question demeure : les programmes de M6 sont-ils menacés d’extinction ? Tentons de répondre à cette épineuse question…

Pékin Express, Top Chef,… menacés ?

Si TF1 reste la première chaîne de France, M6 a plus d’une fois taquiné sa concurrente privée en terme d’audience. D’année en année, la sixième chaîne a réalisés de belles percées à la télévision.

En effet, M6 a pu compter sur de nombreux programmes dans des thèmes identifiables sur son antenne. Top Chef, Pékin Express, Le Meilleur Pâtissier, La France a un Incroyable Talent,… Ses programmes font des cartons à chaque passage, soutenus par des personnalités fortes et fidèles comme Cyril Lignac, Philippe Etchebest, Stéphane Rotenberg,…

Ces programmes vont-ils alors être sacrifiés sur l’autel de TF1 ? La réponse : très probablement NON ! En effet, si la première chaîne a une thématique très généraliste, M6 a construit un contenu beaucoup plus lifestyle et compétition de talents. Une différence qui a donc fait sa force au fil du temps.

Dès lors, si TF1 tente d’aligner M6 à son modèle, elle risque de tuer la poule aux oeufs d’or. Preuve en est avec Nicolas de Tavernost qui reprend les rennes de la présidence, et qui va probablement protéger son ancien bébé.

Et la suite ?

Cependant, la partie n’est pas terminée pour autant, surtout avec le CSA. En effet, le Conseil n’autorise que sept canaux de diffusion pour un même groupe de télévision. Avec cette fusion, le groupe TF1-M6 possède désormais 10 chaînes sur la TNT (TF1, M6, W9, TFX, TMC, Gulli, TF1 Séries Films, 6ter, LCI et Paris Première). Ce qui implique donc que trois chaînes disparaîtront ou fusionneront très prochainement.

De plus, de nombreux programmes de M6 sont diffusés en Belgique, sur le groupe RTL Belgium. TF1 fait cependant partie des 10 candidats à la reprise des chaînes privées belges. Dans un souci de logique, la France pourrait donc faire coup double en passant également Outre-Quiévrain.

Un impact pouvant avoir de grosses conséquences dans le paysage belge également. En effet, la RTBF possède des accords avec TF1, surtout sur de nombreux téléfilms et séries (Demain nous appartient, Ici tout commence, Clem, HPI,…). Par conséquent, avec la menace d’un rachat, le service public belge pourrait se retrouver avec plus de trous qu’un emmental suisse.

La saga TF1-M6 est donc très loin d’être finie. Au contraire, elle ne fait que commencer…

Rédigé par DLRP_contributeur

Incroyables transformations (M6) – Inscrivez-vous dés maintenant !

Le Club des Invincibles

Le Club des Invincibles (France 2) : découvrez la date de diffusion, les règles du jeu et les champions à battre !