Les “Los Lobos” viennent de remporter le plus gros gain jamais attribué dans un jeu télé dans le monde, dans la version espagnole de “Boom”.

Qui se souvient de “Boom” sur TF1 ? Ce jeu, le dernier animé par Vincent Lagaf’ pour la première chaîne, ne passa pas l’été 2015. A l’instar de “Wish List”, sa production low-cost et son adaptation peu palpitante en ont fait un des fours les plus cuisants de la chaîne privée.

Mais si TF1 voulut produire ce jeu chez nous, c’est à cause de la version espagnole. Diffusé depuis 2014 sur Antena 3, “Boom” fait un véritable carton d’audience, à l’image de “Ahora Caigo” (“Still Standing” chez nous). Mais depuis près d’un an et demi (!), le pays tout entier vibre pour la même équipe…

Hier, les “Los Lobos”, l’équipe championne de l’émission, vient de rentrer dans l’histoire du jeu télé. En battant le record de gains de l’émission allemande “Schlag den Raab” (“Qui peut battre Benjamin Castaldi ?”), établi en 2012 avec 3,5 millions d’euros, les champions décrochent… leur second titre dans le Guiness Book.

“Boom” et les “Los Lobos”, une incroyable histoire.

Comparés à nos champions, les “Los Lobos” font figure d’Iron Man de la culture générale. Le 9 juillet, les quatre candidats décrochent leur 505ème victoire. Ce score leur permet d’inscrire une première fois leur nom dans le célèbre livre, avec 2.559.700€ déjà en poche…

Mais c’est lors de la finale que l’histoire s’écrira une seconde fois. Durant la finale, l’équipe championne dispose de 2 minutes pour répondre correctement à 15 questions. Si la première mauvaise réponse à une question n’est pas éliminatoire, la seconde provoque l’explosion de la bombe. Dans ce cas, 5000€ sont rajoutés dans le jackpot à décrocher.

Mais ce soir-là, fait extrêmement rarissime dans l’histoire de Boom, les “Los Lobos” donneront les 15 bonnes réponses d’affilées. Grâce à cet exploit, les champions rajouteront la somme de… 4.130.000€, amenant leurs gains à 6.689.700€ !

Une histoire exceptionnelle pour cette équipe de champions… mais aussi particulièrement triste. Le 27 février, l’un des membres de l’équipe, José Pinto, décédera d’un infarctus du myocarde. Malgré cette tragédie, et un nouveau compère dans l’équipe, les “Los Lobos” trouveront la force de continuer d’écrire l’histoire du jeu télé, ce qui ne rend que plus méritée leur victoire. Et ça, c’est la vraie force des champions…

Poster un Commentaire

avatar